Qu’on le veuille ou non, la mode fait partie de notre vie et encore plus de celle des célébrités. Qu’elles soient connues pour leurs activités sportives, télévisuelles, artistiques ou uniquement « people », chaque mouvement d’une célébrité  entraîne une foule de commentaires et nombreux sont ceux qui concernent leur style vestimentaire. Recherchées en tant qu’égérie de grandes marques, les stars sont de plus en plus nombreuses à passer le pas et à créer leur propre ligne de prêt-à-porter. Quelques exemples savoureux…

Le temps des égéries n’est pas révolu et ne le sera certainement jamais. George Clooney et Nespresso, Julia Roberts et l’Oréal, Lionel Messi et Turkish Airlines devraient collaborer pendant de nombreuses longues années encore.

Toutefois, un nombre croissant de célébrité se lance dans les affaires et dans la mode en particulier. La dernière en date n’est autre que le basketteur Tony Parker qui propose toute une gamme de vêtements branchés. Avant le roi des parquets, Beyoncé la célèbre chanteuse américaine a lancé sa ligne de vêtements House of Deron dès 2005 alors qu’une autre célébrité de la chanson, Avril Lavigne, a elle aussi succombé à la passion de la mode.

Chez les stars, trois modèles s’entrecroisent. Le premier est la vente d’une image. C’est par exemple le cas de trois ex-Miss France qui ont fait le choix de représenter la marque La Halle et de s’afficher sur beaucoup de supports. Un choix certainement payant pour la filiale du Groupe Vivarte ainsi que pour les trois jolies demoiselles qui renvoient une image fraîche et accessible. 

D’autres célébrités préfèrent se mettre sous le patronage d’une grande marque tout en créant leur propre ligne. Elles auront la possibilité d’exprimer leur talent et leur fibre artistique. C’est notamment le cas des chanteuses susmentionnées.

Enfin il y a celles qui n’hésitent pas à partir à la conquête du marché en créant de toute pièce une marque et une image qui imprime un certain style. Un sportif bien connu et maintenant plongé dans la tourmente a réussi son pari : Lance Armstrong. Sa marque Livestrong (qui est avant tout une fondation) a rapporté des millions de dollars et a permis de financer la lutte contre le cancer. Nike s’est associé à cette entreprise aussi lucrative que bienfaitrice mais la marque Livestrong existe par elle-même.

Voir une marque indissociable de son créateur peut devenir un obstacle lorsque le ciel s’assombrit, le chiffre d’affaires de la marque s’en ressent. C’est évidemment le cas pour Livestrong. Qu’adviendra-t-il de la marque de Tony Parker quand le basketteur aura tiré un trait sur son incroyable carrière ? Réponse dans quelques années !